A travers les yeux d’un photographe…

Photo mariage Ludovic Ismael

A travers les yeux d’un photographe…

13 octobre 2015 /2 commentaire(s) Blog,Témoignages

Hello hello,

Allez, on saute la barrière pour se retrouver dans les backstages d’un mariage à travers les yeux d’un photographe professionnel réunionnais, Ludovic Ismael. Je suis fan de son travail, c’est pourquoi j’ai voulu le mettre en avant aujourd’hui !
Ludovic, peux tu nous dire qui tu es ? Quel est ton parcours ?

J’ai 31 ans et je suis originaire de l’Ile de la Réunion. Je vis depuis 13 ans à Paris, mais j’essaye de voyager un maximum dès que je peux.
J’ai commencé la photo en voyage, il y a un peu plus de 5 ans. N’ayant pas eu d’apprentissage ou de formation photographique pure, j’ai appris en autodidacte lors de mon premier grand voyage en Australie, une destination à la mode qui avait l’avantage de proposer un terrain de jeu idéal en photo.

Puis une amie m’a contactée car elle allait se marier, elle avait vu mes quelques photos de voyage et m’a demandé d’être le photographe de son mariage. Je n’ai pas accepté immédiatement car je n’avais jamais fait ça, ce n’était pas ce que j’avais réellement prévu de faire, et surtout, je ne savais pas si j’allais assurer! Alors je me suis renseigné…

La première chose qui m’a sauté aux yeux lorsque j’ai commencé à m’intéresser à la photo de mariage, c’est qu’il y avait un vrai problème de qualité dans ce que je voyais sur internet et sur les différents portfolios. C’était soit trop retouché, mal composé / cadré et surtout très kitsch. Puis je me suis intéressé à regarder le style dans d’autres pays, comme aux Etats-Unis, ou même en Belgique ou il y avait plus d’originalité, de photo reportage et un vrai style moderne était en train de naitre… C’est à partir de là ou je me suis identifié.

Mon amie m’avait laissé carte blanche et avait une totale confiance en moi, ce qui m’a énormément aidé à me dépasser encore plus, j’avais envie de la surprendre. À partir du moment où j’ai accepté ce tout premier mariage, je me suis fait une promesse: apporter de la créativité et de l’originalité dans ce domaine qui était trop « poussiéreux ».

Ce premier mariage a été une belle révélation en terme de plaisir photo.
Photo mariage Ludovic Ismael

Comment se déroule une journée type de mariage pour toi en tant que photographe. Et l’après mariage ?

Le contact et le rapport humain est très important pour moi, je rencontre toujours les futurs mariés avant le jour J, le feeling s’installe à ce moment là.

J’insiste pour commencer aux préparatifs. C’est un de mes moments préférés de la journée: je rentre dans l’intimité des familles que je découvre, je rencontre, j’observe, je m’adapte. Il y a des très belles choses à prendre pendant cette première étape, des lumières, des cadrages qui changent en fonction du lieu…c’est tout le temps très différent, il est impossible de tricher… Du pur reportage pour moi. Ça m’aide aussi à rencontrer les proches, ceux qui vont être un peu plus en photo que d’autres par exemple.

À partir de là, j’essaye de suivre un maximum la future mariée, et je saisis toutes les interactions qu’elle peut avoir avec les gens autour, comme sa famille, ses copines, les témoins.

La mairie est un moment rapide généralement, mais comme l’église, cela peut être très facile comme difficile à capturer, en fonction de la configuration du lieu: parfois, je ne peux pas circuler et il y a moins d’angle de vue exploitables, et parfois c’est le contraire et j’arrive à me faire plaisir.

Photo mariage Ludovic Ismael

Dans une journée type de mariage, certains moments sont assez magiques et imprévisibles en amont, c’est la raison pour laquelle je suis toujours les mariés toute la journée: Il m’est arrivé d’être en voiture avec eux pour aller à la salle de réception… La mariée s’est retrouvé à récupérer un ticket au péage d’une autoroute. Cela parait être ridicule, mais c’est un prétexte de plus pour capturer ce moment en photo, le contraste est forcément intéressant.
Photo mariage Ludovic Ismael

Cela nous emmène ensuite à la salle de réception, au lieu ou la soirée et le cocktail a lieu.
Le cocktail se déroule généralement en fin d’après midi dans un lieu magnifique, entouré de verdure la plupart du temps.

C’est un autre moment que j’adore capturer car le coucher de soleil approche et la lumière de fin de journée reste la plus belle pour un photographe. Les mariés sont plus détendus car la cérémonie a eu lieu, ils sont enfin mariés et l’atmosphère devient festive, c’est la partie la plus dynamique de la journée, où il y a beaucoup de choses à prendre en photo.

Pendant la soirée, en plus de saisir les différentes animations qui s’y passent, j’installe aussi un studio photo ou « photo booth » qui permet aux gens de se lâcher et d’avoir une vraie belle photo de soirée de type magazine. Ça fonctionne plutôt bien et les gens reviennent encore et toujours.

Je termine généralement à minuit lors des premières danses afin de clôturer mon reportage. A cette heure de la journée, j’estime avoir ce qu’il faut en terme de matière photo… Je vais me coucher fatigué, ou je vais trinquer avec les mariés!

Enfin, l’après mariage n’est pas en reste. La post production, c’est à dire la sélection et la retouche des photos est la dernière partie qui clôture un mariage. Il s’agit de faire une sélection cohérente et harmonieuse de la journée de reportage, c’est à ce moment là ou je construis mon histoire. L’éditing est vraiment important, et pour moi, il ne s’agit pas seulement d’exporter des photos dans un DVD.
Le but étant d’apporter un angle unique à cette journée déjà vécue, et qu’ils restent surpris à chaque fois qu’ils regardent les photos!

Pourquoi est-il important à ton avis d’embaucher un photographe professionnel plutôt que de demander à un ami ou quelqu’un de la famille qui a un bon appareil photo ?

Je comprends que le budget d’un photographe soit important dans la préparation d’un mariage, mais pour moi il n’est pas à négliger, bien au contraire.

C’est le seul souvenir qui restera d’un mariage toute la vie, pour les mariés comme pour les invités. Les photos se partagent, se manipulent, sont intemporelles. Il y a une vraie valeur sentimentale qui est précieuse.

L’oncle qui fait des photos en amateur avec son super appareil dernier cri va peut-être avoir du plaisir à dépanner les mariés, et peut-être même sortir quelques belles photos mais il ne sera jamais entièrement disponible comme un professionnel et ratera beaucoup trop de moments pour satisfaire les mariés.

Je ne parle pas de la frustration d’être invité et de ne pas profiter du mariage comme il se doit, jusqu’au ras le bol et lâcher l’appareil, à la surprise des mariés, déçus. ( j’ai déjà vu ça aussi )

Un petit conseil pour les futurs mariés ?

Je sais que c’est difficile à faire le jour de son mariage qu’on a préparé depuis longtemps, mais un peu de lâcher-prise vous fera du bien, y prendre du plaisir et laisser un peu de stress aux témoins qui sont là pour ça :)

Photo mariage Ludovic Ismael
C’est quelque chose qui se ressent immédiatement en photo et qui peut sublimer encore plus les photos.

Qu’est ce que tu adorerais prendre en photo dans un mariage réunionnais / À La Réunion ?

C’est forcément un endroit qui me tient à coeur.
La lumière à la Réunion est assez magnifique et me rappelle celle d’Afrique du Sud, ce qui permet d’étendre encore plus les possibilités en terme de composition et de qualité d’image.

En terme de nature et d’espace, c’est un terrain de jeu idéal pour la créativité et des photos originales, j’ai déjà beaucoup d’idées en tête… j’ai hâte !

Retrouver Ludovic sur son site internet dédié aux mariages

Et également sur son site internet dédié aux voyages !

COMMENTAIRES

    1. Ma Régisseuse - Auteur

      Avec plaisir Olivia ! On adore vous faire découvrir des perles comme Ludovic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *